Le journal du Grand Baz'arts, une troupe de théâtre lotoise
Random header image... Refresh for more!

Posts from — décembre 2014

cercle lecture 14 Novembre

Au Mas de Doucet nous étions en petit groupe, Pascal et Béatrice ayant choisi de faire route vers Ceylan, nous nous sommes retrouvés à six lecteurs.

Six romans étaient à l’ordre du jour : « La fontainière du roi » « Le retour du général » « Le suicide français »"Son visage et le tien » « Le miroir brisé » et « Rosa candida »

Madeleine a aimé de Jean Diwo le roman de cette petite fontainière qui vivait à Versailles sous Louis XVI. Ce livre en plus de romancer l’existence de Clémence cette fontainière, la fille du fontainier, pleine de charme et d’innocence, relate très exactement en quoi consistait cette charge si particulière de fontainier à la cour de Louis XVI.

Jacqueline ne souhaitait pas présenter de romans cette fois-ci, mais plutôt de nous faire partager son goût pour les peintres belges à la fin du XIXème siècle et les échanges qui eurent lieu à cette époque entre les artistes peintres de Paris et de Bruxelles. Le livre magnifique ne se raconte pas, il se visite et s’admire, il est tiré d’un catalogue raisonné (1870-1970).

Nicole a terminé sa pièce de théâtre et pour cette raison n’a pas été au delà de la première partie de Rosa candida…un livre de Audur Ava Olafsdottir qui relate le cheminement d’un jeune homme, devenu trop tôt père de famille par accident, et qui cherche une voie pour sa vie à partir de sa passion pour les roses, la rosa candida entre autres, goût que lui a transmis sa mère morte prématurément dans un accident de la route. Livre sur lequel elle reviendra la prochaine fois.

Jocelyne a aimé « Le retour du général » imaginé par Benoît Dutertre qu’elle affectionne tout particulièrement pour sa fantaisie. Ce livre justement n’en manque pas de fantaisie et même du petit grain de folie qu’aime à glisser Benoît Dutertre dans son émission « Etonnez-moi Benoît » et encore plus dans ses livres où là il laisse libre cours à des dénouements généreusement loufoques, comme ici, dans ce retour d’un général plus que centenaire et fort agacé d’avoir été tiré de sa tombe pour remettre de l’ordre dans notre époque…

Henri a profité de son aller retour à Bruxelles pour lire d’un bout à l’autre ce pavé énorme d’Eric Zemmour « Le suicide français » quarante années qui selon le journaliste Eric Zemmour, n’ont servi qu’à déconstruire la France. Depuis de Gaulle jusqu’à nos jours, chapitre par chapitre, il remarque la perte de puissance, et la destruction misent en oeuvre. Un ouvrage fortement critique sur l’incompétence des politiques, et assez pessimiste sur l’avenir du pays.

Jean Jacques a lu d’Alexis Jenni « Son visage et le tien » auteur qui avait obtenu il y a quelques années le prix Goncourt avec « l’Art français de la guerre »  Catholique puis bouddhiste avant de se reconvertir au catholicisme l’auteur nous parle de tous les sens dont dispose l’humain, Jean Jacques ne s’étend pas trop sur la question, nous laissons donc aux amateurs le soin de découvrir par eux mêmes ce que recèle cet ouvrage. Il faut dire que Jean Jacques était particulièrement pressé de nous parler de son second livre « Le miroir brisé » de Jonathan Coe où une petite fille découvre dans une décharge un miroir cassé qu’elle va emporter chez elle et qui va lui révéler le monde différemment de ce qu’il est, un monde comme elle l’avait imaginé.

Très curieusement il m’a semblé que pour trois de ces livres qui ont été choisis par les lecteurs un même thème les habitait et qui peut se résumer ainsi, le monde tel qu’il est ferait bien de s’améliorer pour que ceux qui y vivent ne sombrent dans la sinistrose…

 

décembre 13, 2014   Pas de commentaire