Le journal du Grand Baz'arts, une troupe de théâtre lotoise

Random header image... Refresh for more!

Cercle de lecture – 27 Février 2014

Espagnac Ste Eulalie, le 27 Février

Nous nous sommes retrouvés à Espagnac Ste Eulalie, presque au complet, chez Joce. Et pour ça, certains ont dû accélérer leur rentrée. Pascal et Béatrice débarquaient du train de Paris, et Jean Jacques et Nicole de la Bretagne venteuse. Heureusement il y en avait d’autres qui s’étaient sérieusement penchés sur leurs lectures…

Joce, par exemple qui avait revisité Bernard Werber avec la Troisième humanité. Werber  a ses inconditionnels et les autres. A voir les mines ce soir là , il n’y avait pas que des inconditionnels dans notre assistance… C’est un tort. Car les visionnaires, les auteurs de science fiction, et autres auteurs futuristes sont sérieusement documentés, et nous avons aujourd’hui assez de recul pour vérifier combien ont tapé dans le mille avec un ou deux siècles d’avance, ne serait-ce que : Jules Verne, Georges Orwel, Aldous Huxley ou Isaac Asimov…

[Lire la suite →]

17 mars, 2014   Pas de commentaire

FUMEUR ? ou EX FUMEUR ?

Ceci vous intéresse !

Vous n’êtes plus seul ! Si dans un souci de santé nous avons prêté main forte aux candidats (tes) aux régimes alimentaires, nous tendons la main aujourd’hui aux sevrés du tabac qui dépriment ou aux fumeurs qui voudraient bien passer à autre chose !

Vap’en Stock : e-liquides français

La E CIGARETTE est loin d’être négligeable pour le sevrage, et c’est encore mieux quand vous ciblez européens (français pour les chauvins) ou américain… Les produits sont contrôlés, la composition figure en clair. Vap’en stock vous pilotera dans votre recherche, et maintenant avec eux, vous pouvez même personnaliser vos arômes… Allez les voir de notre part,  le meilleur accueil vous sera réservé !

La boutique Vap’en Stock : e-liquides pour cigarette électronique

4 mars, 2014   Pas de commentaire

Cercle de lecture 10 Janvier 2014

Vendredi ils n’étaient que quatre fidèles pour parler de leurs lectures… Madeleine, Joce, Jacqueline et Henri… Béatrice et Pascal ne sont pas encore rentrés d’Australie et Nicole et Jean Jacques ont suivi comme chaque année les vols des migrateurs vers la Bretagne pour y établir, avec les bernaches (un couple ci-dessous) les hérons cendrés, les aigrettes garcettes et les chevaliers gambettes leurs quartiers d’hiver.

 

« UN JOUR JE M’EN IRAI SANS EN AVOIR TOUT DIT » de JEAN d’ORMESSON par Henri.

Henri n’a pas été emballé par ce livre, où il n’a pas trouvé de fil directeur, juste un livre pour parler de tout et de rien. Certes une philosophie de la vie, celle de d’Ormesson, mais qui lui a semblé être une répétition par rapport à d’autres livres du même auteur déjà publiés.

[Lire la suite →]

22 janvier, 2014   Pas de commentaire

cercle de lecture décembre 2013

Espagnac Ste Eulalie

Nous sommes sept ce soir là, autour de la table chez Joce pour parler de nos dernières lectures. Eclectiques comme d’habitude mais déjà un brin révélatrices de nos préoccupations. Nous allons naviguer de la rude taïga aux moiteurs parfumées de la Constantinople raffinée du seizième siècle, en  nous égarant en chemin, le temps de deux livres,  dans les brumes épaisses du plat pays.

Les Eltychev de Roman Sentchine. Un livre déniché chez Payot à Lausanne par Nicole.

L’auteur est fort apprécié en Russie où ses romans, réalistes, ont été plusieurs fois primés. Les Eltychev est un roman noir, très noir. Ses héros sont à la Gogol ou à la Dostoïevsky  poursuivis par une déveine implacable. L’auteur à 22 ans s’est exilé avec sa famille dans des conditions précaires, loin de sa ville de naissance. Tout comme ses héros. On ne peut s’empêcher de croire qu’il a puisé dans son expérience personnelle de quoi nourrir les aventures des Eltychev. La vie dans leur village est une suite d’ivrogneries gigantesques, à la vodka frelatée qui pue l’anti gel, de vols et de chapardages pour survivre, et de meurtres en toute impunité car la police, celle de Poutine en 2003, pour le peuple d’en bas, n’est pas très tatillonne. Ce livre est à recommander aux dépressifs, car plus jamais ils ne regarderont leur quotidien sous un angle morose après avoir refermé l’ouvrage… Instructif  l’après communisme.

[Lire la suite →]

30 décembre, 2013   Pas de commentaire

Cercle de lecture

Un nouveau projet s’est mis  en place avec des anciens de Grand Baz’Arts et des habitants de la vallée du Célé, un cercle de lecture.

Les rencontres sont programmées toutes les cinq semaines pour échanger des impressions de lecture.

Vous êtes invités à nous rejoindre si l’aventure vous tente. Utiliser pour cela l’espace contact, y laisser vos coordonnées, et Camélia vous appellera.

CERCLE DE LECTURE MODE D’EMPLOI : [Lire la suite →]

2 novembre, 2013   Pas de commentaire

Le cercle …

 

Le cercle …
Le premier cercle de lecture a fait ses premiers pas à Sauliac, par une belle journée d’Octobre, en fin d’après midi, au milieu des arbres et tout près de la rivière Célé. Pour cette première, huit livres ont été exposés.
- LE SOLEIL SUR AUBIAC de Georges BORGEAUD par Pascal : écrivain d’origine suisse qui vit dans le Lot après avoir vécu à Paris. Il s’est fixé dans la région de Limogne et son livre rapporte tous les faits et gestes des habitants de son village. Leur façon d’être, de vivre, sans faire mystère de leur identité… Facile d’imaginer les réactions des villageois à la lecture IMPRIMÉE de leurs us et coutumes quand l’ouvrage est paru en librairie… L’auteur depuis, n’est plus, mais alors plus du tout, le bienvenu au village. L’histoire ne dit pas s’il est retourné à Paris. Pour les lotois du cercle de lecture, il est intéressant de voir quel regard un suisse parisien porte sur la vie des « gens d’ici ». [Lire la suite →]

2 novembre, 2013   Pas de commentaire

Un adieu

La troupe de Grand Baz’Arts est en deuil. Une de nos comédiennes, Josette, fidèle d’entre les fidèles, généreuse et chaleureuse personne comme nous en connaissons peu, vient de mourir. Rien ne nous y préparait, nous sommes atterrés.

Il y a neuf ans elle  participait à la création de la troupe, elle n’a jamais manqué un spectacle, elle a tout interprété, des rôles farfelus ou sévères, des personnages drôles ou cassants, mais peu lui importait la difficulté, elle les incarnait tous à merveille grâce à un magistral travail de composition. Adieu Josette.

20 juin, 2013   Pas de commentaire